Entretien de jardin : que faut-il faire en automne ?

Entretien de jardin en automne CMP

Avant la pause hivernale, le jardinage d’automne se centre sur des opérations d’entretien indispensables. Il est important de prendre soin du jardin afin de le préparer au mieux à l’arrivée du froid et du gel. C’est la garantie de retrouver un beau jardin dès le printemps !

En automne, l’entretien du gazon est une opération primordiale pour avoir une belle pelouse à l’arrivée des beaux jours. L’hiver va inévitablement dégrader la pelouse avec le froid, un ensoleillement plus réduit, et des précipitations plus fortes.

On commencera par ramasser les feuilles mortes et les fruits pourris tombés au pied des arbres fruitiers. Dégager le gazon de ces feuilles mortes de façon régulière permet de laisser passer la lumière, ce qui évitera une formation de mousse indésirable. Le gazon pourra si besoin être tondu une dernière fois.

Après cette opération, le gazon aura besoin d’engrais. A cette période de l’année, il faut utiliser un engrais enrichi en phospore et potassium. On peut semer cet engrais à la main, ou utiliser un épandeur qui permet de gagner du temps, et d’éviter un sur-dosage. Un calendrier d’épandage est à respecter, en trois fois de septembre à novembre.

Pour ceux qui seraient réfractaires aux engrais chimiques, on trouve sur le marché de l’engrais naturel composé de fumier de poule, de potasse et de farine de plumes.

Entretien de jardin : les plantes à planter et mettre à l’abri

Toutes les plantes extérieures ne seront pas en mesure de passer l’hiver dehors. Géraniums et lauriers roses ne résisteront pas à un hiver dans la partie nord de la France. Ces plantes auront besoin de regagner une véranda ou une pièce non chauffée avec suffisamment de lumière du jour.

Contrairement à certaines idées reçues, l’automne est aussi une période adaptée pour planter ou repiquer des plantes. Avant l’arrivée du gel, la terre est humide avec davantage de pluie qu’en été. Humide mais pas encore gelée, la terre est donc très accueillante pour de nouvelles plantations !

Il serait dommage de ne pas profiter de belles fleurs au printemps. Les bulbes à floraison printanière devront être plantés dans des jardinières dès l’automne. Crocus, jonquilles, tulipes, jacinthes : le choix est vaste.

A l’inverse, les bulbes comme le dahlia et le glaïeul devront être retirés de terre et mis à l’abri dans un sous-sol, au sec et à l’abri de la lumière.

Entretien de jardin : quels arbres élaguer en automne

L’arboriculture est complexe, et la taille des arbres se déroule de mars à décembre. Les arbres fruitiers auront déjà été taillés à la fin de l’été : en août et septembre.

A l’automne, ce sera le tour des résineux et des feuillus. Cette période est propice car il s’agit d’une période de dormance, il n’y a plus de montée de sève.

Entretien de jardin : tailler les haies une dernière fois

Les haies nécessitent également d’être taillées une toute dernière fois avant l’hiver. C’est un véritable enjeu pour éviter qu’elles ne se dégradent ou que leur forme ne soit plus maîtrisées, car en hiver, on ne taille plus !

En taillant de manière à obtenir une cime plus étroite que la base, on apporte davantage de lumière aux arbustes qui forment la haie. Cette méthode permet aussi de rendre la haie plus résistance à la neige et au vent.

Entretien de jardin : débroussaillage

Pourquoi débroussailler en automne ? Tout simplement pour se faciliter le travail, car il est plus aisé de débroussailler quand les végétaux ont perdu leurs feuilles.

A compter du 16 octobre, il devient possible de brûler des végétaux, y compris dans des zones exposées aux incendies de forêts.

Le débroussaillage est même une obligation pour les riverains de zones boisées dans le sud de la France, car cela permet de lutter contre la propagation des feux de forêts.

Pour en savoir plus lire : Débroussailler : une obligation

 

4
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*