Toiture : rénovation ou entretien ?

Couverture toiture CMP

Avant l’arrivée du froid hivernal, c’est le moment où jamais de contrôler sa toiture pour éviter la tuile ! Une inspection de la couverture permet de connaître l’état du toit afin de planifier d’éventuels travaux de réparation ou de rénovation.

Toiture : une vérification est nécessaire

Pour déterminer les travaux éventuellement nécessaires pour la toiture, rien de tel qu’une vérification. Une étanchéité correcte garantit votre sérénité, et permet surtout d’éviter de fâcheuses infiltrations d’eau dans la maison et au niveau des façades. Seul un expert en toiture sera à même de se rendre compte d’anomalies pouvant occasionner des dommages.

Cette inspection doit être effectuée sur le toit, mais aussi par l’intérieur dans le cas d’un grenier accessible. C’est un excellent moyen pour se rendre compte d’éventuelles infiltrations ultérieures. Avec l’évolution des technologies, certains spécialistes emploient même des drones pour survoler la toiture, ou des caméras thermiques pour contrôler l’enveloppe globale de la maison.

L’inspection de l’état de la couverture doit s’accompagner d’une vérification de l’état des gouttières, pour garantir une évacuation optimale des eaux de pluie. Les gouttières s’obstruent facilement avec des feuilles et autres débrits, il est conseillé de les dégager au moins une fois par an.

Comment savoir si la toiture est endommagée ?

Certains signes ne trompent pas, ce qui est particulièrement vrai dans le domaine de la couverture. De l’extérieur, on peut facilement constater si de la mousse s’est développée sur les tuiles. Dans l’habitation, on peut ressentir une baisse du niveau de confort thermique, ou apercevoir des traces d’eau ou de la moisissure sur les plafonds. Des papiers peints qui se décollent sous le toit sont également un signal à ne pas prendre à la légère.

Et enfin dans le grenier, des traces noires sur la charpentes et une forte humidité sont révélatrices d’une toiture à réparer.

Réparation de toiture : Travaux à réaliser avant l’hiver

Fondamentale, la couverture d’une maison est la seule garante de l’étanchéité en hiver. Autant ne pas attendre l’arrivée de la neige pour se rendre compte que des tuiles sont fissurées ou poreuses.

Des tuiles ont pu se déplacer, ou être cassées par l’hiver précédent. Chaque tuile devra être remise à sa place, et les tuiles cassées ou fissurées doivent impérativement être remplacées.

Dans les zones soumises à des vents violents, les tuiles peuvent être sécurisées par l’installation de crochets spécifiques. C’est un excellent moyen pour éviter d’avoir des tuiles soulevées, et d’en retrouver brisées autour de la maison. Cela assure donc de réaliser des économies.

 

Entretien de toiture : démoussage et traitement des tuiles

Il est très important de ne pas laisser la mousse se former sur la toiture. La mousse, les lichens et champignons emmagasinent de l’humidité, ce qui va occasionner des dégâts au niveau des tuiles avec de la porosité qui engendre des problèmes d’étanchéité.

Les professionnels de la toiture sont aguerris avec les techniques de démoussage. On pourrait croire qu’un traitement au karsher est parfait, mais ce n’est pas le cas car il endommagerait les tuiles. Un nettoyage doux est nécessaire, avec brossage et eau. Les professionnels appliquent ensuite un traitement antimousse.

Mais ce n’est pas tout : l’état des tuiles après démoussage nécessite généralement l’application d’une couche de peinture spécifique pour leur rendre leur étanchéité. Elle seule permettra de retrouver une toiture capable de résister à nouveau pendant de longues années.

Voilà pourquoi cette opération de démoussage est généralement confiée à des spécialistes de la couverture.

Rénovation de toiture : quelles démarches ?

Dans le cas d’une toiture insuffisamment entretenue et arrivée en fin de course, la seule solution est de refaire entièrement la couverture. Voilà pourquoi les opérations décrites précédemment sont vitales, afin d’éviter d’en arriver là.

Le remplacement des tuiles qui ne serait pas effectué à l’identique nécessite certaines démarches. C’est le cas quand on change de matériau pour la couverture. Passer des ardoises aux tuiles nécessite de déposer une déclaration préalable de travaux en mairie. En zone classée, les monuments historiques doivent donner leur accord.

Il n’y a besoin de permis de construire que dans le cas où la toiture changerait d’inclinaison, ou si le toit était surélevé. Ce qui est effectivement une bonne occasion de réaliser une extension !

13
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*