Agrandissement de maison : 7 erreurs à éviter

 

Agrandissement de maison : une solution gain de place

Aménager une nouvelle chambre, créer un coin de travail, aménager une nouvelle cuisine ou un nouveau salon pour réorganiser la maison.

Les travaux d’agrandissement de maison permettent de réaliser la plupart de ces projets sans avoir à déménager. Mais attention, tout projet d’extension, qu’il s’agisse d’un simple ajout de pièce, de la pose d’une véranda ou de la réalisation d’une surélévation, doit se faire en respectant certaines règles.

Voici 7 erreurs fréquentes qu’il vous faudra éviter pour un agrandissement de maison idéal !


1. Mal choisir sa solution d’agrandissement de maison.

Vous avez besoin d’espace supplémentaire, certes, mais quelles sont réellement vos attentes vis à vis de votre extension ? Une seule pièce ou plusieurs ?Accessible plain-pied ? Quelle est la priorité : la taille, la luminosité ?En fonction des ces questions vous pourrez définir s’il vous faudra plutôt vous lancer dans des travaux de surélévation de maison (souvent motivés par un manque d’emprise au sol), une extension simple ou, pourquoi pas, l’installation d’une véranda. Une fois toutes vos attentes et préférences listées, soumettez-les à un professionnel (maçon, architecte, verandaliste…) il saura vous conseiller la solution la plus adaptée.


2. Négliger les démarches légales pour l’agrandissement de maison

Petit rappel des démarches obligatoires pour agrandir sa maison: concernant les projets d’extension situés en zone urbaine régie par un plan local d’urbanisme (PLU), une déclaration préalable de travaux devra être déposée pour les agrandissements compris entre 5 et 40m² de surface habitable. Pour les projets d’extension supérieurs à 40m² de surface habitable, vous devrez obligatoirement demander un permis de construire. Et si votre projet d’agrandissement porte la totalité de la surface habitable à plus de 170m², à l’obligation du permis de construire s’ajoutera celle du recours à un architecte. Une fois les travaux terminés, ne négligez pas non plus de remplir une déclaration d’achèvement de travaux (DAACT) et de demander une attestation de non contestation aux services de l’urbanisme dans un délai de trois mois après la fin des travaux.


3. Mal harmoniser son agrandissement de maison avec l’existant

Erreur courante lorsque l’on se lance dans les travaux d’agrandissement de maison : penser à l’extension comme une partie indépendante et sans relation avec l’existant. L’agrandissement de maison doit être pensé en liaison et en harmonie avec les pièces existantes. Dans certains cas, une réorganisation globale de l’espace pourra être envisagée. Des professionnels de l’aménagement peuvent vous aider et vous donner des conseils pour réaliser un agrandissement pratique et fonctionnel. Au niveau extérieur également l’agrandissement de maison exige une bonne harmonisation avec la façade existante… ou une fracture élégante en intégrant une extension contemporaine! Une fois de plus les architectes et les spécialistes de l’agrandissement de maison sauront vous aiguiller au mieux.


4. Sous-estimer le budget de l’agrandissement de maison

Les travaux d’agrandissement de maison peuvent être coûteux, tout dépend du projet que vous avez en tête. Il est toutefois toujours possible de trouver une solution pour toutes les bourses (dans la mesure d’un budget minimal toutefois). Pour les projets les moins bien dotés, mieux vaudra préférer une installation de véranda à la construction d’une grande extension “en dur”.  Les projets d’aménagement de combles se situent dans la moyenne de la fourchette de prix, à condition de ne pas être confronté à de trop grosses problématiques structurelles (charpente, accès,etc.). Enfin les projet d’extension les plus grands, encadrés par un architecte se situent dans la fourchette haute des tarifs. A noter : tout dépend bien entendu du niveau de gamme et de la surface à aménager et ce, en ce qui concerne ces trois solutions.


5. Négliger son voisinage

Pour éviter les ennuis légaux comme relationnels, il faut prendre en compte votre environnement immédiat. Ainsi sachez qu‘il existe des règles très strictes fixés dans le PLU concernant les distances entre les nouvelles constructions et celles environnantes. Vérifiez-les avant de commencer vos travaux. D’autre part, pour éviter les problèmes relationnels, il est toujours préférable de communiquer avec vos voisins sur votre projet d’agrandissement de maison afin de désamorcer toute situation conflictuelle qui pourrait émerger suite à la construction de votre agrandissement de maison.


6. Mal choisir ses matériaux pour son agrandissement de maison

Ne pas prendre le temps de bien choisir ses matériaux pour construire, isoler et aménager votre agrandissement de maison est une erreur à éviter. Votre projet d’extension est l’occasion d’opter pour des matériaux sains, écologiques et qui apporteront une plus-value de confort et d’esthétique à l’habitat. D’autre part, sachez que pour toute extension supérieure à 150m² ou à plus de 30 % de la surface existante, il est dans tous les cas obligatoire de construire en respectant les critères de la RT 2012, qui fixe un certain degré d’exigence environnementale. L’occasion donc d’opter pour des matériaux respectueux et performants.


7. Peu ou mal étudier le terrain avant l’agrandissement de maison

Pour les travaux d’agrandissement qui concernent la création d’une nouvelle surface au sol, et donc la création de fondations, il vous sera nécessaire de réaliser une étude de sol. Sur ce point, les architectes sont formels : la réalisation de cette étude qui permet d’identifier les conditions de stabilité, est un gage de pérennité pour votre ouvrage. Autre étude à réaliser pour les travaux d’agrandissement de maison : celle de l’orientation et de l’implantation de votre extension dans une approche “bioclimatique”. Choisir judicieusement l’orientation et penser votre extension en fonction de son environnement vous permettra ainsi de construire une maison plus agréable à vivre et d’optimiser ses apports en lumière et chaleur naturelle. Un confort assuré et des économies à la clés !

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*