Chaudière : abandonner le fioul pour le gaz

477893777-resize

Faut-il conserver sa chaudière au fioul ou bien investir pour une chaudière gaz ? Voici un duel entre ces deux énergies, fioul domestique et gaz naturel, très répandues dans les maisons françaises.

Des chaudières au fioul en progrès

Les chaudières au fioul ont progressé, avec notamment les chaudières à condensation. Mais le fioul reste le combustible le plus cher, face au gaz et au bois.

Il conserve malgré tout un véritable intérêt pour ceux qui n’ont pas accès au gaz de ville, qui ont une installation complète au fioul et souhaitent limiter l’investissement en effectuant un simple remplacement de chaudière. Dans ce cas, une chaudière au fioul pourra demeurer un choix valable. Et la modernité des chaudières fioul à condensation fera sensiblement baisser la consommation.

Des chaudières gaz compétitives

Le gaz naturel demeure l’une des énergies les plus économiques, juste derrière les granulés de bois. Et le coût de cette énergie est encore renforcé par la nouvelle génération de chaudière gaz à condensation. La chaleur des fumées est récupérée, ce qui permet d’augmenter le rendement de l’appareil et de réduire la consommation.

L’intérêt de passer du fioul au gaz est de pouvoir conserver le même réseau d’eau chaude et de radiateurs d’un système à l’autre. Voilà qui simplifie les travaux, qui sont déjà importants. Moins intéressant actuellement, le gaz propane n’est pas une énergie abordable, avec des prix qui ont progressé beaucoup plus fortement que ceux du gaz naturel depuis les vingt dernières années. Il convient donc de se focaliser sur les chaudières au gaz naturel.

Une chaudière basse température dans une maison ?

La tendance ces dernières années est aux chaudières basse température, qui promettent des miracles avec les meilleurs rendements du marché. Seulement voilà, le mieux est parfois l’ennemi du bien. Une technologie dernier cri ne sera pas compatible avec n’importe quel type de maison. Pour bien fonctionner, une chaudière basse température sera associée à des radiateurs à chaleur douce, voire à des planchers chauffants.

Mais ce type d’installation est compatible avec des maisons bien isolées, ce qui ne sera pas le cas de nombreuses maisons n’ayant pas bénéficié de rénovation thermique. Ce type de maisons a encore besoin d’une chaudière “haute température”.

Abandonner son système de chauffage au fioul

Passer d’une chaudière fioul à une chaudière gaz nécessitera des travaux complémentaires, notamment pour vous débarrasser de la cuve à fioul. La cuve devra être dégazée, nettoyée, puis découpée : un travail qui devra absolument être confié à des professionnels. Ils utilisent souvent une grignoteuse, pour éviter la production de fumée et les risques d’incendie.

Enlever cette cuve vous permettra de regagner de l’espace dans le sous-sol : un atout supplémentaire en plus de réduire ses factures de chauffage !

 

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*