Un coffre-fort à la maison

金庫
Devant la recrudescence des cambriolages en France, s’équiper d’un coffre fort à la maison donne la possibilité de mettre à l’abri vos bijoux, objets de valeur et documents importants. Combien ça coûte, quels sont les travaux nécessaires ?

Coffre-fort encastrable ou à poser ?

Pour sécuriser des objets précieux à la maison, un coffre-fort est la solution la plus sûre. Il convient bien entendu de placer ce coffre-fort à un emplacement qui ne soit pas visible des visiteurs, ou d’éventuels cambrioleurs. Le coffre-fort à poser est souvent plus difficile à cacher : le fixer au sol est nécessaire pour éviter que des voleurs puissent partir avec au lieu de prendre du temps pour l’ouvrir sur place.

Un coffre-fort encastrable positionné dans un mur pourra être dissimulé derrière un tableau ou un meuble : ce qui n’exclut pas qu’il soit trouvé par des intrus. Mais il ne sera pas facile à déloger, et c’est tout ce qui importe.

Le niveau de sécurité d’un coffre-fort

Un coffre-fort se doit d’être inviolable, ou du moins de résister suffisamment aux assauts pour ne pas s’ouvrir facilement. La robustesse d’un coffre est utile dans le cas où des voleurs souhaiteraient le fracturer, mais aussi en cas d’incendie. La norme anti-effraction EN 1143-1 classe les coffre-forts homologués selon des classes allant de 1 à 6.

Ces différents niveaux de sécurité sont utiles aux compagnies d’assurance, qui vont assurer des objets précieux en fonction de leur niveau de protection.

Ne pas confondre coffre de sécurité et coffre-fort

Les coffres proposés en grandes surfaces ou dans les magasins de bricolage vendus à petits prix ne sont pas homologués : ils apportent de la sécurité mais ne sont pas reconnus par les assureurs. La crise financière a fortement boosté les ventes de coffres : de nombreux particuliers méfiants envers les banques préfèrent sécuriser argent et bijoux à domicile. Mais les petits coffres ne sont pas suffisamment résistants pour faire face aux tentatives d’effraction, il est préférable de privilégier les vrais coffre-forts homologués.

La première classe permet d’assurer un contenu de 25000 euros, la seconde de 35000 euros, la classe 3 de 55000 euros, la classe 4 de 107000 euros, la classe 5 de 229000 euros et la classe 6 de 305000 euros. Par rapport au feu, un coffre-fort ignifugé peut résister jusqu’à une heure dans le cas du label NT Fire S60P et de deux heures pour la mention S120P.

 

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*