Question de saison : Faut-il déneiger sa toiture ?

toiture enneigée

On pense généralement que le déneigement ne concerne que les allées du jardin, et les trottoirs entourant une propriété.
Pourtant, le déneigement de toiture peut aussi être nécessaire, explications.

Oui, le déneigement d’un toit peut être nécessaire

Lorsque les conditions climatiques sont particulières, des accumulations de neige et de glace sur la toiture vont peser sur la charpente, qui n’est pas forcément suffisamment résistante pour le supporter.

Ce qu’il faut éviter, c’est bien évidemment l’effondrement du toit, ou même tout simplement des infiltrations d’eau par le toit. Un sinistre qui n’est pas toujours couvert par les polices d’assurance ! Pour que cela le soit, le contrat d’assurance doit contenir une garantie concernant les effets du poids de la neige sur les toitures.

Les toits à faible pente sont particulièrement à surveiller, puisque la neige lourde ne va pas pouvoir tomber toute seule du toit.

Comment savoir à quel moment le déneigement est nécessaire ?

Certains indices vont permettre de savoir à quel moment le déneigement de la toiture devient indispensable.

Parmi les éléments à surveiller, vous devez porter une attention particulière aux portes qui coincent à l’ouverture, aux fissures sur les murs intérieurs, aux déformations du plafond ou encore aux craquements inhabituels de la maison.

Autre problème lié à la neige sur le toit : la formation d’une barrière de glace. Il n’est pas rare d’observer de la glace qui se forme en bordure du toit. Ce phénomène survient lorsque les pertes de chaleur sous le toit causent la fonte de la neige. L’isolation défaillante va alors entraîner la formation de glace sur la toiture, qui va malheureusement faciliter les infiltrations d’eau. Dans ce cas, il faudra éviter de laisser la glace s’accumuler, mais aussi se pencher sur la chaleur dissipée sous le toit en améliorant l’isolation thermique.

Comment déneiger son toit

Lorsqu’on s’y prend soi-même, il faut éviter de grimper sur le toit pour le déneiger et procéder à partir du sol ou d’une échelle.

L’objectif est d’enlever la neige qui surcharge la toiture, et non de tout enlever. Les outils pourraient en effet endommager les bardeaux : il convient donc de laisser une couche d’une dizaine de centimètres. Une raclette en plastique avec manche télescopique sera l’outil idéal pour y parvenir.

Selon les cas, il peut aussi être préférable de laisser faire ces travaux d’entretien à des professionnels équipés et habitués à ce type d’exercices. Les risques de chute du toit sont réels, et il vaut mieux payer une facture de déneigement que d’hôpital !

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*