Les travaux à la charge du locataire

interrogation sur qui paie les travaux

Que l’on soit bailleur ou locataire, il est intéressant de savoir quels sont réellement les travaux à la charge du locataire.

Les réparations locatives

En général, les réparations locatives interviennent souvent à l’issue du bail, lorsqu’il s’agit de restituer le logement.
Ce sont alors les dégradations qui sont concernées par les réparations locatives, et non la vétusté.
Des peintures ou des papiers peints qui jaunissent normalement au fil des années ne constituent pas un motif de réparation locative. À condition que l’usage des lieux ait bien été “normal”.

Un locataire doit donc entretenir son logement, en s’appliquant à remplacer un tuyau de douche endommagé, une moquette trouée, une frise de papier peint déchirée par un enfant, une vitre cassée, à ajouter du mastic si nécessaire dans les pièces d’eau et à déboucher les canalisations. Les ampoules, les interrupteurs et les prises de courant sont aussi à la charge des locataires en cas de dysfonctionnement.

Les travaux de décoration autorisés pour les locataires

Si un locataire souhaite faire des travaux dans un logement, il est plus qu’indiqué d’en parler au propriétaire du logement qui pourra participer financièrement à l’achat des matériaux ou réduire momentanément le prix du loyer.
Prenons l’exemple d’un appartement avec de vieilles moquettes dans les chambres. Le locataire peut remplacer la moquette par du parquet flottant, et le propriétaire qui paie les fournitures sera gagnant avec des pièces rafraichies à moindres frais.
Cette économie de coût de main-d’œuvre peut se révéler être une véritable aubaine pour les bailleurs.

L’accord du propriétaire est nécessaire avant de commercer les travaux, car le bail stipule que les travaux ne doivent pas transformer les lieux.
La pose d’étagères ou le remplacement de papier peint peut se faire sans autorisation. Au-delà, il vaut mieux que le locataire en fasse la demande par courrier recommandé. Transformer une cuisine fermée en cuisine ouverte aura beau donner de la valeur au bien, le propriétaire sera en droit de demander la remise en état conforme à l’état des lieux.

Les travaux de réparation à la charge des propriétaires

Il reste bien évidemment des travaux qui sont obligatoirement à la charge des propriétaires d’un logement. C’est le cas de tous les éléments qui permettent que le logement soit décent. Travaux de toiture, réparation d’une chaudière, remplacement de portes et de fenêtres, mise aux normes de l’installation électrique incombent ainsi au propriétaire seul.

1
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*