Opter pour la géothermie

Qu’on s’intéresse aux énergies renouvelables ou que l’on souhaite réaliser des économies de chauffage, la géothermie est un dispositif particulièrement performant et intéressant.

panneau géothermie

Fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

Avec la géothermie, on récupère les calories du sol pour les transformer en énergie restituée sous forme de chauffage dans une maison.
Le rendement est élevé, avec un rapport de 1 à 6 pour une pompe à chaleur géothermique. La consommation d’1 kWh pour l’électricité utilisée par la PAC va permettre de produire jusqu’à 6 kWh de chauffage. Un rendement supérieur à celui d’une pompe à chaleur aérothermique.

Différentes pompes à chaleur en géothermie

La géothermie est complexe, et il existe plusieurs fonctionnements pour les pompes à chaleur.
Une pompe à chaleur sol/sol utilise le même fluide frigorigène en circuit fermé, cela bien entendu avec des capteurs horizontaux. Ce liquide circule donc tout autant dans le capteur que dans le plancher chauffant.
Deuxième type de pompe à chaleur : la PAC sol/eau. Dans ce cas, la chaleur du fluide est récupérée par le générateur, qui va pouvoir générer l’énergie nécessaire au circuit hydraulique de chauffage de la maison.
Et enfin dernier type de PAC : la pompe eau/eau. En plus du circuit frigorifique, deux circuits hydrauliques sont utilisés pour le capteur enterré et pour le chauffage de la maison.

Des capteurs horizontaux ou verticaux ?

Avec une installation géothermique, deux types de capteurs sont possibles. Les capteurs horizontaux doivent être installés à une faible profondeur allant de 50 cm à 120 cm suivant les cas. La zone où les capteurs sont implantés ne pourra pas être plantée ou cultivée.
Autre contrainte : le besoin de déployer les capteurs horizontaux sur une sur face qui représente jusqu’à 2 fois la surface habitable de l’habitation.

Les capteurs verticaux nécessitent de creuser des pieds avec une profondeur pouvant aller jusqu’à 100 mètres. C’est la solution la plus adaptée aux petits terrains, et les avantages sont de permettre d’obtenir une température plus régulière que près de la surface du sol.

La différence entre la géothermie et l’aérothermie

Quand une installation géothermique va puiser les calories directement dans le sol, une installation aérothermique doit se contenter de récupérer les calories dans l’air extérieur. En hiver, le rendement est donc inférieur pour une pompe à chaleur air/air.

Les aides financières pour une pompe à chaleur géothermique

En 2014, il subsiste un crédit d’impôt pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique eau/eau. Le taux du crédit d’impôt est de 15 %, et peut passer à 25 % dans le cadre d’un bouquet de travaux.

1
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*