Poser un sol stratifié ou un parquet flottant n’aura plus de secret pour vous !

parquet flottant, sol stratifié

Aujourd’hui nous vous proposons un guide pour vous aider à poser facilement votre parquet flottant. Il s’agit de travaux qui ne nécessitent pas forcément d’être une star du bricolage, avec l’aide de nos conseils vous pouvez dès à présent vous lancer sans prendre de risque.

Est-il obligatoire d’enlever l’ancien revêtement de sol avant de poser votre parquet flottant ?

Faut-il enlever l’ancien revêtement de sol ? Voici une question importante à se poser avant de démarrer les travaux.

Ce dont vous aurez besoin pour réussir la pose de votre sol stratifié, c’est d’un sol régulier. On ne pourra donc pas opérer par dessus une moquette épaisse, mais il est possible de laisser une moquette très fine. Cependant, si vous laissez de la moquette sous le parquet, la surface ne sera pas hermétique et l’eau risque de s’infiltrer à chaque lavage.

Réunir tous vos outils avant de démarrer

Pour poser du parquet flottant, il faut réunir certains outils spécifiques. Pour la découpe, une scie sauteuse précise vous fera gagner beaucoup de temps, et sera nettement plus facile à manier qu’une presse coupante.
Pour la pose, vous aurez besoin d’une cale à frapper, d’un marteau, et de petites cales. L’outillage sera complété par un simple crayon à papier, une règle ou une équerre et un mètre.

Faut-il poser une sous-couche acoustique ?

Certains professionnels conseillent de poser une sous-couche acoustique, mais beaucoup de parquets flottants sont déjà dotés d’une épaisseur d’isolant. L’un ou l’autre sont dans tous les cas nécessaires si vous vivez dans un immeuble avec des voisins en dessous, ou si vous installez le parquet flottant à l’étage de votre maison.

Pose et découpe d’un parquet flottant

Les lames de parquet se clipsent et se posent très facilement. Choisissez dans un premier temps, le sens dans lequel vous souhaitez poser vos lattes dans la pièce, et installer des petites cales le long des plinthes afin de conserver un espace régulier entre le parquet flottant et les murs. C’est indispensable, car les lattent peuvent se dilater par de fortes chaleurs, notamment en été.

Ensuite, il vous faut démarrer la pose dans un angle de la pièce, et clipser des lattes les unes après les autres sur toute une largeur de la pièce. A chaque assemblage, il faudra que les lattes de parquet flottant s’emboitent parfaitement, vous utiliserez pour cela la cale à frapper et le marteau.

Arrivé au mur d’en face, il faudra ensuite passer à la découpe pour avoir un morceau de latte de la bonne longueur.

Le plus simple est de mesurer la longueur nécessaire en n’oubliant pas de laisser quelques millimètres de marge contre le mur, puis de marquer sur la latte l’endroit précis de la coupe et d’utiliser sa scie sauteuse.

On va ensuite répéter ces opérations pour couvrir la surface de la pièce !

Les finitions : pose de baguettes

Pour les finitions, la pose de baguettes le long des plinthes vous permettra d’avoir un rendu très propre, et assorti aux plinthes ou aux lattes avec un peu de peinture…

La pose d’un parquet flottant est donc accessible à tous, il n’est pas nécessaire d’être un grand bricoleur pour y parvenir. A deux personnes, vous pouvez venir à bout d’une chambre de 10 m 2 en une demi-journée sans problème. A vos outils !

 

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*