Réparation ou remplacement de fenêtres ?

 

Faut-il réparer ou changer les fenêtres ?

Les fenêtres font partie des équipement à « chouchouter » dans la maison. En effet, ces dernières sont non seulement un élément architectural qui peut signe le style de votre façade, mais elles protègent également du froid et de la chaleur (à condition bien-sûr de choisir des modèles performants).

Or quand les fenêtres commencent à se dégrader, c’est souvent la même question : faut il changer ou bien réparer les fenêtres de la maison ? La crainte de gros travaux, ou la volonté de réaliser des économies à court terme peuvent inciter à repousser les travaux. Globalement c’est une erreur, garder des fenêtres abîmées et peu étanches ne vous permet en aucun cas de réaliser des économies et joue à termes sur votre confort au quotidien. Sachez repérer des fenêtres en mauvais état et agir au plus tôt.

Quand réparer les fenêtres ?

Si les fenêtres sont en double vitrage, une réparation peut être d’abord envisagée. Quand on veut réparer ses fenêtres au lieu de les remplacer, c’est souvent une question de budget, car un remplacement de fenêtres est assez coûteux. Les fenêtres des pièces à vivre sont plus importantes que celles des pièces secondaires, comme les chambres d’amis par exemple. On réparera donc plus logiquement une fenêtre d’une pièce secondaire, alors qu’on privilégiera un remplacement de fenêtre dans une pièce à vivre. Mais tout ceci est théorique, car en réalité cela dépend surtout de l’état des fenêtres.

La réparation la plus classique, c’est celle qui touche aux vitrages. Les vitres des fenêtres sont les plus touchées par les accidents, et donc par les besoins de réparation. Pour changer une vitre de fenêtre, mieux vaut faire appel à un professionnel (vitrier ou fabricant de fenêtres). Pour changer une vitre en double vitrage, le savoir faire d’un professionnel est bien nécessaire. Dans ce cas de changement de vitre, c’est sûr qu’il est inutile de remplacer toute la fenêtre si elle est en bon état. Pour réparer les boiseries de la fenêtre, changer le mastic ou réparer des parties du bois qui seraient endommagées, on fait appel à un menuisier qui saura rattraper tout cela, pour retrouver une fenêtre comme neuve.

Si vous hésitez vraiment à changer de fenêtres ou à les réparer, vous pouvez demander l’avis d’un professionnel qui saura si un remplacement total est utile ou si quelques réparations feront l’affaire pour quelques années.

Quand procéder au remplacement de fenêtres ?

Une fenêtre doit être complètement changée quand elle ne fait plus sont travail. Si l’isolation n’est plus au rendez-vous, qu’elle soit thermique ou phonique, on change la fenêtre. Si la fenêtre n’a pas de double vitrage, on change aussi. Une fenêtre abîmée par l’humidité, trop vieille, qui ferme mal ne sera plus adaptée au logement.

Les chiffres parlent d’eux-même, une maison avec des nouvelles fenêtres peut gagner jusqu’à 10% sur la consommation énergétique totale. Une fenêtre qui n’isole plus peut créer jusqu’à 70% de déperdition, alors qu’une fenêtre fait perdre normalement qu’entre 10% et 15% de chaleur au logement.

Un remplacement de fenêtre peut être très bénéfique pour la maison et aussi pour les factures. Une fenêtre qui isolera parfaitement la pièce fera faire des économies de chauffage et apportera un bien être immédiat. Avec une bonne fenêtre, terminé le bruit extérieur et le froid qui s’infiltre dans les pièces.

Réparation ou remplacement de fenêtres : les aides financières

Si le logement a besoin de nouvelles fenêtres mais que le budget n’est pas au rendez-vous, des aides de l’état existent pour aider à financer cela.

Le remplacement de fenêtres rentre dans le cadre des travaux d’économie d’énergie. Les aides peuvent couvrir une partie du matériel et de la main d’œuvre (pose), ainsi que le coût de la dépose et de la mise en décharge. Attention, lors d’un devis de remplacement de fenêtres, faites-vous bien préciser le coût de la dépose et de la mise en décharge des anciennes fenêtres. Ces aides ont entre autre la forme d’une réduction de TVA, qui passe à 5,5% pour ces travaux de rénovation énergétique.

Il existe aussi l’Eco-prêt à taux zéro qui permet d’avoir un crédit à taux zéro pour effectuer des travaux d’économie d’énergie chez soi. Les travaux peuvent aussi être aidés par le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique),qui permet de bénéficier de 30% du prix des fenêtres à déduire de ses impôts si les performances thermiques des fenêtres sont conformes aux normes demandées. Il est aussi possible d’avoir des aides des collectivités territoriales et de l’Anah pour ce genre de travaux.

Pour obtenir toutes ces aides, il faut d’abord faire faire un devis par un professionnel afin de présenter le projet concrètement. Après l’accord des aides, les travaux peuvent débuter. Dans le cas de l’Eco-prêt à taux zéro, les travaux doivent être effectués dans un délai de trois ans après l’émission de l’offre de prêt.

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*