Travaux 2014 : Tout savoir sur les aides financières

468418793-resize

Crédit d’impôts, subventions, primes, prêts à taux zéro : les aides aux travaux sont nombreuses et il n’est pas forcément facile de s’y retrouver. Les interlocuteurs ne sont pas toujours les mêmes, alors voici notre guide pour bénéficier du maximum d’aides en 2014.

J’éco-rénove, j’économise

Le plan J’éco-rénove, j’économise fait partie du programme “Habiter mieux”. Il s’agit de lutter contre la précarité énergétique en encourageant les rénovations thermiques, que ce soit pour des logements occupés par leurs propriétaires ou par des locataires.

Pour un logement très dégradé, le montant d’aide aux travaux peut atteindre 50 % avec un plafond de travaux de 50000 euros H.T, à condition de répondre à des conditions de ressources d’un ménage modeste.

S’il s’agit de travaux d’amélioration, le plafond de travaux subventionnables est réduit avec 20000 euros H.T. Il peut s’agir de travaux liés à la salubrité, la lutte contre la précarité énergétique ou l’autonomie de la personne.

Le détail de ces aides est consultable sur le site de l’Anah, ou par téléphone au 0 810 140 240.

Une nouvelle prime de rénovation énergétique de 1350 euros

L’année passée, le gouvernement a décidé d’instaurer une nouvelle prime d’un montant de 1350 euros dans le cadre du Plan de Rénovation Energétique. Destinée aux ménages aux revenus moyens, elle concerne les travaux d’isolation thermique ou d’installation de chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz. Son avantage est de ne pas  nécessiter un montant minimal de travaux pour être obtenue.

Attention, les primes seront attribuées jusqu’au 31 décembre 2015 et jusqu’à épuisement des fonds disponibles.

L’éco-prêt à taux zéro

Le PTZ, l’éco-prêt à taux zéro peut permettre de financer jusqu’à 30000 euros de travaux d’amélioration énergétique sans payer d’intérêts. Prolongé jusqu’au 31 décembre 2015, il permet d’économiser plus de 9000 euros d’intérêts sur une durée de remboursement de 15 années.

Le Crédit d’impôt développement durable

Et enfin cerise sur le gâteau, dans le cadre de travaux de réduction de consommation énergétique, un crédit d’impôt développement durable de 15 % peut être attribué sur le montant des travaux réalisés, ou il peut être de 25 % dans le cas d’un bouquet de travaux. Un bouquet de travaux, est une combinaison de plusieurs travaux énergétiques, par exemple : l’installation d’une pompe à chaleur plus le remplacement de fenêtres pour du double ou triple vitrage sont considérés comme un bouquet de travaux.

En vigueur jusqu’en 2015, il est soumis lui aussi à des conditions de revenus pour les ménages qui en font la demande.

Mais ce n’est pas tout, puisque les régions et les conseils généraux organisent de leur côté des initiatives comme le programme Effilogis en Franche-Comté, pour soutenir les rénovations BBC.

C’est donc le moment de lancer d’importants travaux de rénovation en 2014 pour bénéficier de ces aides, qui pourraient disparaître à l’horizon 2016.

0
1

1 commentaire

  1. Insalubrité 9 septembre 2014 Répondre

    Il est quand même formidable de pouvoir bénéficier d’aides financières pour améliorer son habitat!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*