Zoom sur les fourchettes de prix des menuiseries

fenêtre

Le remplacement de fenêtres est un investissement qui rapporte : il vous garantira un meilleur confort thermique et acoustique, et aussi d’importantes économies d’énergie.

Le prix d’une fenêtre neuve

La fourchette de prix d’une fenêtre neuve est assez large, avec des premiers prix inférieurs à 150 euros pour de petites fenêtres en PVC et des baies vitrées sur mesure pouvant coûter plusieurs milliers d’euros. Les dimensions d’une menuiserie, le matériau employé et le type de vitrage sont les paramètres principaux qui influencent le prix. Mais la marque et la durée de garantie offerte sont aussi des éléments qui entrent en compte dans le prix d’une fenêtre neuve.

Quand faut-il envisager le remplacement d’une ancienne menuiserie ?

Une fenêtre n’a pas une durée de vie illimitée. Quand l’air passe, des problèmes de condensation apparaissent et la perte de chaleur devient importante. Il n’est pas rare de voir des menuiseries être déformées avec le temps, ou bien présenter des écarts anormaux entre les différentes pièces. Dans le cas d’une fenêtre qui a visiblement bien souffert, le remplacement est inévitable. On peut aussi choisir de remplacer d’anciennes fenêtres lorsqu’on souhaite améliorer le niveau d’isolation de son habitation. C’est un moyen imparable pour réduire le montant de sa facture de chauffage !

Le prix du simple vitrage comparé au double vitrage

Aujourd’hui la tendance est de remplacer d’anciennes menuiseries à simple vitrage par des fenêtres neuves à double vitrage. Le tarif d’une fenêtre en simple vitrage évolue en fonction de l’épaisseur du verre, qui est primordiale pour du simple vitrage. Le simple vitrage oscille entre 60 et 80 euros du mètre carré pour des épaisseurs de 4 à 6 mm.

Pour le double vitrage, d’autres caractéristiques peuvent faire grimper les prix comme la fonction anti-effraction, et le type de gaz situé dans la lame entre les deux vitres. Il faut compter sur un prix moyen de 150 euros/m2. pour un double vitrage 16-4-16 avec une lame d’air. Pour les mêmes épaisseurs de 16 mm, 4 mm et 16 mm mais avec une lame remplie d’argon plus performant thermiquement, le prix moyen passe à 280 euros du mètre carré.

Le prix d’une fenêtre en PVC

La fenêtre en PVC est un best-seller : c’est la menuiserie la plus vendue en France. Elle s’est imposée par son entretien facilité face aux fenêtres en bois, son niveau de résistance thermique performant, et surtout son rapport qualité-prix imbattable. Une fenêtre de 1,15 m sur 1m en PVC est vendue entre 110 et 500 euros. Pour la pose, il faut compter sur un prix moyen de 170 euros pour une fenêtre en PVC à deux vantaux.

Le coût de remplacement d’une fenêtre

Rares sont ceux qui tentent de remplacer eux-mêmes une fenêtre. Cette opération n’est pas particulièrement délicate mais elle requiert un niveau de compétences pour que la pose soit parfaitement réussie. L’enjeu est de permettre à la nouvelle menuiserie de profiter de la meilleure longévité possible, tout en garantissant une isolation optimale. Les entreprises spécialisées dans la pose de nouvelles menuiseries seront à même de réaliser ces travaux avec une précision bien supérieure à celle d’un amateur. Le remplacement d’une fenêtre est compatible avec l’obtention d’un crédit d’impôt.

Crédit d’impôt pour le remplacement d’anciennes fenêtres

Pour réduire le budget d’investissement de nouvelles fenêtres, le crédit d’impôt pour la transition énergétique est un excellent moyen. L’état favorise la rénovation énergétique, et il existe d’autres types d’aides, comme le prêt à taux zéro. Ce PTZ+ induit un niveau de performance thermique minimum pour les fenêtres et porte-fenêtres, et nécessite de faire appels à des entreprises certifiées RGE ( reconnues garants de l’environnement ). Il est réservé aux acquéreurs d’un logement ancien pour financer les travaux de rénovation énergétique. La prime rénovation énergétique de 1350 euros est cumulable avec les autres aides, et nécessite le remplacement de plus de la moitié des surfaces vitrées extérieures.

Un exemple de devis menuiseries

Un devis pour la pose de nouvelles fenêtres doit présenter en détails les menuiseries livrées, les fournitures qui vont avec et les opérations qui seront facturées. La pose de nouvelles fenêtres débute par la dépose des vantaux existants, elle doit donc être mentionnée. Certains devis ne détaillent pas toujours le prix de chaque opération, ce qui ne permet pas de comparer entre deux devis le montant du prix de la pose et le prix des menuiseries. Rappelons qu’un devis est obligatoire pour des travaux dont le montant dépasse les 150 euros. La date de livraison des travaux doit être précisée : cela évitera de voir le chantier traîner en longueur, bien que la pose de fenêtre soit d’ordinaire relativement rapide. Payer les nouvelles fenêtres à l’artisan chargé de la pose aura aussi un avantage : bénéficier du taux de TVA réduit de 7 % sur l’ensemble de la facture.

0
0

0 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*